Skip to content

Les oreilles de cheval du roi Marc

27 novembre 2011

Roi mythologique de Cornouailles et d’Armorique, Marc, époux de la belle Yseult, avait la particularité d’être né avec des oreilles de cheval qu’il tentait tant bien que mal de cacher à tout le monde.

 

Difficile de dissimuler de tels attributs, surtout quand son nom, Marc’h, signifie « cheval » dans le domaine brittonique!

 

Selon Gaël Milin, l’anatomie légendaire de ce monarque n’était autre qu’une marque royale et faisait référence aux rites indo-européens d’intronisation impliquant le sacrifice d’un cheval. Ils étaient fondés sur la hiérogamie, c’est-à-dire une union sacrée à caractère sexuel.

 

En effet, Giraud de Barri relatait en 1188, dans sa Topographia Hibernica, le rituel du peuple de Kenelcunnil (Ulster, Irlande).

Avant d’accéder au trône, le futur roi se soumettait à une cérémonie quelque peu surprenante. Devant la tribu réunie, il devait s’accoupler à… une jument blanche.

Cette dernière était ensuite tuée et découpée en morceaux, lesquels étaient jetés dans l’eau bouillante. Le futur souverain devait alors se baigner dans cette même eau, la boire et manger les restes de la jument. La viande était également partagée avec les autres membres de la tribu.

 

Ces rites d’intronisation avaient notamment pour fonction de conférer à la royauté son caractère sacré et de renforcer la cohésion de la tribu autour du nouveau monarque.

 

Les légendes en disent souvent long sur les us et coutumes d’une époque. Il serait intéressant de savoir si, dans une dizaine de siècles, les mythes conteront l’histoire d’un roi né avec des talonnettes et l’analyse qui en sera faite.

***

Sources :

BEROUL, Le Roman de Tristan, 12e siècle

BRAY Daniel, « Sacral Elements of Irish Kingship », in CUSACK Carole M. et OLDMEADOW Peter [dir.], This Immense Panorama: Studies in Honour of Eric J. Sharpe, Sydney, School of Studies in Religion University of Sydney, 1999

DE BARRI Giraud, Topographia Hibernica, 1188

DOHERTY Charles, « Kingship in early Ireland », in BHREATHNACH Edel [dir.], The Kingship and Landscape of Tara, Four Courts Press, 2005

MILIN Gaël, Le roi Marc aux oreilles de cheval, Genève, Droz, 1991

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s